Uncategorized

Don Quichotte, Khoutouzov, James March : comprendre les organisations humaines et le leadership

61Views

Written by: Thierry Weil, Mines ParisTech

Jim devant Don Quichotte et Sancho Panza (making off du film "leçons de Don Quichotte pour le leadership") © James March et Steve Schecter

« Une entreprise multinationale du secteur du divertissement et de la culture cherche à recruter un nouveau président. Tous les personnages de Guerre et Paix ont été retenus comme potentiels candidats. Lequel choisissez-vous ? ».

C’était, avec un peu plus d’explications sur le contexte stratégique de l’entreprise, le genre d’exercice que James Gardner March donnait aux étudiants de Stanford qui suivaient son cours sur le leadership. Toutes les réponses étaient possibles et l’étudiant était jugé sur la pertinence de ses arguments.

Bien que Jim n’indiquât pas sa préférence, j’ai quelques raisons d’imaginer qu’il penchait pour Natacha Rostova. Est-il raisonnable de confier d’écrasantes responsabilités à cette belle frivole, narcissique et inconséquente ? Oui, car si Natacha est parfois sotte, elle est souvent touchée par la grâce et il est difficile de résister à la grâce, surtout pour James March.

C’est bien plus amusant ainsi

Ceux qui connaissent le rôle joué par James March dans l’analyse du comportement des organisations et des individus au sein des organisations (théorie des organisations), s’étonnent souvent que le « prix Nobel d’économie » (plus exactement le prix attribué par la banque de Suède en l’honneur d’Alfred Nobel) ait été décerné en 1978 au seul Herbert A. Simon pour leurs travaux communs sur la « rationalité limitée ».

Se démarquant des économistes qui imaginent que chaque individu fait des choix en fonction des avantages qu’il tire de chaque alternative possible, March et Simon notent qu’explorer toutes ces alternatives et évaluer leurs conséquences demande beaucoup d’énergie et de capacités et représente un coût significatif. La plupart des individus se contentent donc d’une « rationalité limitée », s’arrêtant à la première décision qui conduit à un résultat satisfaisant, voire révisent leurs attentes et leurs critères de satisfaction quand, après bien des efforts, ils n’ont pas trouvé une solution qui réponde à leurs attentes initiales.

Jim G.March, doyen du département de sciences sociales d’Irvine.

C’est que, si Simon et March considèrent que « l’économie ne peut pas ignorer indéfiniment les faits du monde réel ni les méthodes de recherche empirique qui permettent d’établir ces faits » et construisent ensemble une description beaucoup plus réaliste de la décision individuelle ou collective, ils en tirent des conclusions bien différentes. Herb Simon est un apôtre du rationalisme, et considère les restrictions fondamentales qu’il apporte au modèle rationaliste de l’agent économique classique comme des adaptations et des perfectionnements nécessaires.

La foi de March dans le discours rationnel est moins solide, et d’autres approches lui semblent nécessaires à l’intelligence du monde et à l’épanouissement de l’individu (“aimer ce qui est aimable n’est pas de l’amour, croire qui est digne de foi n’est pas de la confiance, c’est de l’économie”). Ainsi, Simon s’afflige que le monde ne soit pas parfaitement rationnel et propose de le réparer autant que faire se peut, tandis que March considère que c’est beaucoup plus amusant et intéressant ainsi. Peut-on donner le Nobel à un tel galopin ?

Technologie de la folie et ingénierie de la décision

March ira jusqu’à promouvoir une « technologie de la folie » : « Supposons que nous considérions nos actions comme un moyen de créer des buts intéressants en même temps que nous considérons nos buts comme une justification de nos actions. Alors il nous faut compléter la technologie de la raison avec une technologie de la folie ». On redécouvre avec la mode des techniques de créativité une partie de ces considérations.

Considérant que les préférences d’un individu intéressant sont rarement stables ou prédéterminées et qu’elles émergent souvent dans le cours de l’action, March ira jusqu’à réfléchir à une ingénierie des préférences : comment « manipuler » l’individu pour l’encourager à explorer plus de possibilités, découvrir ou plutôt construire ses préférences et son identité (sa vocation ou sa « raison d’être » dans le vocabulaire managérial d’aujourd’hui)? Son personnage fétiche : Don Quichotte.

Le gourou des gourous

Jim March, Stanford, département des sciences de l’éducation.

Si March est peu connu du grand public, il a en revanche inspiré beaucoup de grands « influenceurs ». Une étude auprès des 50 personnes les plus souvent citées par les PDG des plus grandes entreprises mondiales comme leurs sources d’inspiration indiquent que ces « gourous », eux-mêmes interrogés sur les théoriciens (alors vivants) qui les avaient le plus inspirés, citaient en premier Peter Drucker et… James March.

Plus « scientifiquement » John Padgett a répertorié l’influence majeure de March dans au moins huit champs académiques : l’administration des affaires (business studies), la sociologie, les sciences politiques, la psychologie, l’économie, le droit, les politiques publiques et les sciences de l’éducation. Il aurait pu y ajouter l’anthropologie à laquelle March avait consacré son travail de doctorat et la modélisation mathématique qu’il a pratiquée (avec certains des futurs pionniers de l’intelligence artificielle) et enseignée, ainsi que la philosophie politique – un sujet qu’il évitait depuis la disgracieuse élection de Donald Trump.

Par delà la fidélité : Jayne

Jim & Jayne March, Esalen, 2003.

March appliquait ses théories dans sa vie personnelle. S’il eut une vie sentimentale très riche et épanouie, c’est à Jayne, la mère de ses quatre enfants avec laquelle il s’était marié à vingt ans, qu’il dédia ses neuf recueils de poèmes. Lorsqu’il y a plusieurs années son épouse perdit son autonomie, il brava le refus des médecins pour aller vivre avec elle dans un pavillon réservé aux malades d’Alzheimer « parce que même si elle ne me reconnaît pas toujours, ma présence la réconforte ». Tous ses proches s’en désolèrent et tentèrent de lui faire entendre raison, mais peut-on demander à Don Quichotte d’être raisonnable ? Jayne est décédée le 28 août dernier. Jim ne lui aura pas survécu un mois.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=bztgYMoTEjM?wmode=transparent&start=0&w=440&h=260]

Cet article est dédié à Kathryn, Gary, Jim Junior et Rodney, les enfants de James, à leur belle famille et à tous les très nombreux amis et collaborateurs de James March, à qui j’adresse toute mon affection.

The Conversation

Disclosure

Thierry Weil reçoit des financements de la Fondation Mines Paristech, reconnue d'utilité publique, qui soutient sa chaire "Futurs de l'industrie et du travail" et plus généralement la recherche et l'enseignement de l'Ecole des mines de Paris, membre de l'Université Paris Sciences et Lettres. Thierry Weil conseille La Fabrique de l'industrie, laboratoire d'idée laboratoire d'idées destiné à susciter et à enrichir le débat sur l'industrie.

Disclaimer

Leave a Reply