Education

Boire du thé pour être plus créatif !

204Views

Written by: Sylvie Gendreau, Chargé de cours en créativité et innovation, Polytechnique Montréal

Photo by Suhyeon Choi on Unsplash

Boire du thé aurait un impact sur la créativité. C’est ce qu’une étude chinoise récente démontre. Mais, me direz-vous, les Chinois, grands amateurs de thé, ont-ils l’objectivité requise pour mener une enquête impartiale ?

Quelle méthodologie ces chercheurs ont-ils utilisée ? Je vous réponds plus tard, mais tout d’abord de quelle créativité s’agit-il ? Il importe de préciser que l’étude porte exclusivement sur la créativité divergente, celle qui permet d’identifier un grand nombre de solutions possibles à un problème donné.

Les chercheurs ont réalisé deux expériences :

  • La première, menée auprès de 50 participants (dix minutes après que les participants aient bu soit de l’eau ou du thé), démontre que ceux qui avaient bu du thé exécutaient plus facilement des tâches où ils devaient faire preuve de créativité spatiale.

  • La deuxième expérience à laquelle se sont prêtés 40 participants portait sur la cognition sémantique. Encore là, ceux qui avaient bu du thé ont obtenu un score plus élevé.

Les bienfaits du thé sur la santé physique et mentale sont déjà établis. Le thé aurait une influence positive sur la cognition.

Qu’est-ce que la cognition ?

La cognition est un processus mental complexe qui consiste à acquérir de nouvelles connaissances par le biais des expériences que nous menons, consciemment ou non, en interagissant constamment avec notre environnement. Tous nos sens, nos pensées, les données que nous accumulons au fil de nos expériences sont mis à contribution.

La cognition inclut une panoplie d’activités mentales : la perception, l’attention, la mémoire, les émotions, le langage, la prise de décision, le raisonnement.

Il a été démontré que l’attention, en particulier, pouvait être améliorée en buvant du thé.

Or l’attention joue un rôle déterminant dans plusieurs activités mentales clés. Les individus créatifs, par exemple, sont en mesure d’ajuster leur degré d’attention selon le niveau d’ambiguïté des tâches qu’ils s’apprêtent à accomplir. La consommation de thé améliore à la fois la vitesse et la précision de l’attention accordée aux tâches en cours d’exécution tout en réduisant la possibilité d’être distrait par des données non pertinentes.

Deux ingrédients en sont en cause : la caféine et la théanine. Elles ont pour effet d’améliorer l’attention.

Qu’est-ce que la créativité ?

La créativité est la capacité de générer des idées originales et utiles afin de solutionner un problème.

La créativité est constituée de deux composantes essentielles : la pensée convergente et la pensée divergente.

La pensée convergente consiste à trouver une solution unique à un problème donné. La pensées divergente tente au contraire de générer de multiples solutions. La pensée divergente occupe une place centrale dans les activités créatives.

Les deux types de pensée, convergente et divergente, font appel à des processus mentaux différents.

Alors que la pensée convergente fait appel à un contrôle mental plus serré qui a pour objectif de trouver une solution correspondant à une série de critères clairement définis, la pensée divergente cherche à relâcher ce contrôle, optant plutôt pour une exploration libre de plusieurs solutions possibles à partir de critères flous.

Comment les chercheurs chinois ont-ils mesuré l’impact de la consommation de thé sur la créativité divergente ?

Dans un premier temps, ils ont eu recours à des blocs de construction. Le fait de manipuler des blocs de construction permet de mesurer le degré de raisonnement spatial des participants. Ensuite, ils ont mesuré l’aisance des participants pour créer de nouveaux concepts. Ils ont demandé aux participants d’imaginer différents intitulés pour le nom d’un restaurant de nouilles ramen sur le point d’ouvrir ses portes.

Dans les deux expériences, les participants utilisent directement la pensée divergente sans qu’ils aient besoin d’avoir recours à d’autres compétences.

Pendant l’expérience, du thé et de l’eau furent servis sans que les participants n’aient conscience que l’objectif visé était de mesurer l’impact de la consommation de thé sur leur créativité.

L’expérience des blocs de construction a été présentée aux participants de la manière suivante. Une entreprise aimerait disposer d’exemples attractifs afin de commercialiser un nouveau type de blocs. Chaque participant disposait d’un maximum de dix minutes pour réaliser un assemblage.

Ensuite, dix évaluateurs externes, ignorant l’objectif de l’expérience et les conditions de réalisation des assemblages, jugèrent les résultats sur photos.

Quatre critères furent pris en compte :

  • Le caractère innovateur.

  • L’aspect esthétique.

  • L’assemblage forme-t-il un tout cohérent ?

  • À quel point l’assemblage se démarque-t-il, s’impose-t-il par rapport aux autres ?

L’expérience de créativité conceptuelle, d’une durée de vingt minutes, s’est déroulée après avoir présenté à vingt participants le cas suivant. Un entrepreneur, sur le point d’ouvrir un restaurant de nouilles ramen, est à la recherche d’un nom à la fois original et attractif.

De nouveau, dix évaluateurs externes ont mesuré les caractères innovant et ludique des réponses fournies.

Les deux expériences démontrent que la consommation de thé a eu un effet significatif sur la créativité divergente. Pour bien marquer la valeur de leurs résultats, les chercheurs s’empressent de préciser que la méthodologie retenue (explorations spatiale et sémantique) visent à exclure les variables externes risquant de solliciter chez les participants des compétences qui ne seraient pas directement reliées à la créativité.

static squarespace.

Finalement, ils ont pris la peine de contrôler avec précision la température à laquelle le thé noir est servi, 42 degrés. En effet, des études démontreraient que servir un thé chaud ou un thé froid n’aurait pas les mêmes effets.

Préparez-vous un thé à la bonne température, et dites-moi si vous avez été plus créatif pendant l’exercice de cette semaine, créer l’effet WOW.

Et si jamais vous souhaitez impressionner votre entourage par une touche de poésie… inspirez-vous de ce maître de thé créatif, dans la vidéo ci-dessous.

The Conversation

Disclaimer

Leave a Reply